PASSION DE L'OUEST. MAC LEAN'S AND FRIEND'S OLD WEST FORUM

Invité
 
PortailAccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Johann August Sutter (John Sutter)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Johann August Sutter (John Sutter)    Mar 21 Fév 2012 - 16:49

Johann August Sutter (John Sutter)
1803-1880
(Pionnier de l'âge d'Or en Californie)




Augustus Sutter, d'origine germano-helvétique, est né le 15 février 1803 à Kandern, Baden en Allemagne à quelques kilomètres de la frontière suisse dont ses parents étaient originaires, lignée dont il était particulièrement fier. Il est apprenti dans une imprimerie mais il ne semble pas se plaire dans le travail du papier.

Il rencontre sa future femme, Annette D'beld une employée chez un drappier. Ils se marient le 24 octobre 1826 à Burgdorf.

Après une série d'échecs professionnels, Sutter décide de chercher fortune en Amérique. A l'âge de 31 ans, confronté à des dettes impossibles à rembourser, il laisse sa femme et ses quatre enfants aux soins de son frère et embarque pour l'Amérique.

A son arrivée, il passe quelques temps chez un ami dans l'Indiana, puis il débarque à Saint Louis, situé sur la rive ouest du Mississippi. C'est à ce moment qu'il change son nom en John Sutter. Il décide alors que l'Ouest peut lui offrir la meilleure opportunité de succès, il se rend dans le Missouri et opère comme commerçant et aubergiste sur la Santa Fe Trail, mais sans grand résultat.

En avril 1838 il est déterminé à se rendre en Californie Mexicaine pour réaliser son rêve d'établir son propre empire agricole quelque part à l'Ouest

Il retourne d'abord à Saint Louis, rejoint un groupe de trappeurs Ils se mettent en route en suivant l'Oregon Trail, et atteignent à Fort Vancouver en octobre, près de ce qui est aujourd'hui Portland en Oregon, - quartier général Pacifique de la Hudson Bay Company - , avec l'espoir de trouver un bateau qui l'emmènera dans la Baie de Yerba Buena (aujourd'hui San Francisco).

Ne pouvant pas partir immédiatement pour la Californie, Sutter navigue sur le bâteau "Columbia" dans la Baie d'Hudson en direction des îles Sandwich (aujourd'hui HawaÏ), où il arrive à Honolulu le 9 décembre 1838. De là il navigue vers la colonie Russe à Sitka en Alaska, puis à Yerba Buena (San Francisco), où il arrive le 1er juillet 1839. Il a finalement atteint la Californie.

Sutter rencontre le gouverneur mexicain Alvarado à Monterey pour discuter de son établissement dans le pays. A la poursuite de son rêve, Sutter affrête la goêlette "Isabella" de l'entreprise "Spear & Hinckley", et deux petits navires. Chargés de provisions il conduit sa flotte en remontant la Sacramento River le 1er août 1839. Deux semaines plus tard ils arrivent dans la Sierra Nevada près du confluent de l'American River et du Sacramento River où il établit son camp. Une tente et quelques hutes de branchages constituent le premier abri pour le petit groupe; plus tard, un bâtiment plus solide sera construit en adobe avec l'aide des Indiens.

Le pionnier

Afin d'obtenir la qualification pour une concession de terre, Sutter se fait naturaliser Mexicain le 29 août 1840. L'année suivante, le 18 juin il reçoit un titre pour onze "leagues" de terre… soit quelques 48.827 acres (équivallant à 19.760 hectares) du gouverneur Juan Bautista Alvarado. La propriété s'appelait Fort Roos et appartenait à des colons Russes qui l'avait créée en 1811. Il appelle sa concession la Nouvelle Suisse ("Rancho Nuevo Helvetia") comme sa patrie d'origine et commence à bâtir son empire.

L'immense domaine comprend des fermes, une distillerie et une forge, près de 1.000 employés, indiens et blancs, un fort, une armée personnelle, un cheptel de 30.000 têtes... Des chiffres prodigieux qui donnent la mesure de ce que les plus entreprenants des pionniers pouvaient édifier en ces contrées.

En 1841 il établit la ferme Hock sur la rive Ouest de la Feather River à quelques miles au sud de ce qui deviendra Yuba City. Cette ferme approvisionnait la colonie de Fort Sutter sur la Sacramento River.



Le Fort Sutter était à peu près terminé en 1844. Le Fort était également un comptoir commercial car il occupait une des meilleures positions stratégiques du Nord de la Californie. En raison des pistes terrestres, le Fort devint une étape naturelle pour les groupes traversant les Sierras.

Les rêves de Sutter d'un empire agricole furent rapidement accomplis cependant qu'il diversifiait ses activités. Les Indiens locaux devaient semer et moisonner les champs de blé; des grands troupeaux de bétail et de chevaux broutaient dans les champs autour du Fort. Des chasseurs furent envoyés dans les montagnes pour les fourrures et les peaux d'élans. Une distillerie fut construite. Un atelier de forgeron fabriquaient des outils et une entreprise de transport assurait régulièrement le transport du frêt et des passagers entre le Fort et la baie de San Francisco.

Malheureusement pour Sutter, le 24 janvier 1848 James Marshall découvrit de l'or à la scierie de Sutter à Coloma.



Sutter Mill: La scierie de Sutter présentée ci-dessus est une copie fidèle de l'originale, bâtit sur les propres dessins de James Marshall et une photo de l'époque prise comme référence. Les responsables de la nouvelle création de cette scierie comprennent: El Dorado County Historical Society, le State Department of Parks and Recreation, et de nombreux citoyens locaux volontaires qui ont donné leur temps et leur argent. La construction de la scierie est dédiée au "Discovery Day" le 24 janvier 1848.

Cette découverte d'or sur ses terres va bouleverser sa vie et provoquer sa ruine.

Sutter cherche à préserver le plus grand secret autour de cette découverte. Il lui faut du temps pour entériner la tractation passée avec les Indiens (à qui il loue les terres environnantes pour 200 dollars par an). Mais le gouverneur refuse de donner son accord. C'est que la confusion est alors totale sur la question des titres de propriété. Par le traité de Guadalupe Hidalgo, signé le 2 février 1848, le Mexique vient en effet de vendre la Californie aux États-Unis pour 15 millions de dollars. Il faudrait attendre, mais les gens de Sutter ne peuvent tenir leur langue plus longtemps. Informés, des mormons de Coloma découvrent un filon sur une petite île de l'American River.

Ruiné par la folie de l'or

Pendant que les nouvelles de la découverte se répandaient, de plus en plus de monde commençait à affluer vers la région et Sutter vit son domaine envahit par les chercheurs d'or.

En mai 1848, Sam Brannan entre au galop dans San Francisco en agitant d'une main son chapeau, et de l'autre, une bouteille de poussière d'or: "De l'or! De l'or! Les mormons ont trouvé de l'or dans l'American River!". Dès lors, la folie de l'or se répand dans le monde entier. Avec l'afflux des aventuriers commencent les malheurs de John Sutter.

En 1850, sa récolte de blé est pillée en une semaine par des mineurs affamés, son bétail est volé, abattu et vendu par des bandits, ses outils et ses provisions sont dérobés, son Fort détruit.

Le miracle de l'or se transforme en cauchemar, et c'est impuissant que Sutter assiste à l'émiettage de son empire et à la ruine de ce qu'il avait entrepris.

John Sutter aida aida cependant au canevas de la Constitution de l'Etat de Californie en 1849 comme membre de la Convention de Monterey.

En 1850, il est rejoint par sa femme, sa fille Eliza et ses fils Emil, Victor et William Alphonse qu'il n'avait pas vu depuis 16 ans. La vie au Fort étant devenu intolérable, il envoie sa famille plus au nord à Hock Farm. La famille est heureuse pendant quelques années de paix dans leur belle maison de séquoia, entourée par des vignes, des vergers et des jardins de plantes rares, avant que le malheur ne frappe de nouveau. Des voleurs s'emparent de son bétail et des squatters s'installent sur ses terres et contestent la validité de ses titres de propriété. Mais les émigrants font surtout valoir le principe des pionniers de l'Oregon: la terre à ceux qui la travaillent. La Land Commission des États-Unis prend une décision en faveur de Sutteren 1857, mais un an plus tard la Court Supreme déclara une partie de ses titres invalides. Le coup final survient le 7 juin 1865, quand une petite bande d'hommes met le feu à sa maison, détruisant entièrement la structure.


John Sutter quitte alors la Californie pour retourner dans l'Est à Washington D.C. cherchant à obtenir du Congrès la restitution de ses biens, mais il n'y parvint pas.

Il s'installe avec sa femme à Lilitz en Pennsylvanie, autour de 1871, sans abandonner le combat.

Le 16 juin 1880, le Congrès suspend sa séance avant un projet de loi qui lui octroyait 50.000$. Deux jours plus tard, le 18 juin 1880, John Sutter décède à Washington. Son corps est enterrré à Lilitz dans le cimetière de la Congrégation Moravian.

Revenir en haut Aller en bas
 
Johann August Sutter (John Sutter)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'or, Blaise Cendrars, Classique
» Brasserie de Sutter
» Rappel 2013 : Malika Sorel-Sutter: «Il faut traquer les Français de souche»
» John Rambo
» John BUCHAN (1875-1940)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PASSION DE L'OUEST. MAC LEAN'S AND FRIEND'S OLD WEST FORUM :: HISTOIRE DE L OUEST :: MEXIQUE, PIONNIERS, COLONS,CIVILS....-
Sauter vers: