PASSION DE L'OUEST. MAC LEAN'S AND FRIEND'S OLD WEST FORUM

Invité
 
PortailAccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 john brown

Aller en bas 
AuteurMessage
two medicine man

avatar

Messages : 2685
Date d'inscription : 24/11/2010
Age : 54
Localisation : mohon(56)

MessageSujet: john brown   Dim 20 Oct 2013 - 15:55

Oki les gars

John BROWN,c'est qui ce mec là?? me direz vous.

Et bien,J.B était une des figure des abolitionniste avant la guerre de sécession.
Il es né en mai 1800 à Torrington Connecticut,fils d'un calviniste.A l'age de douze ans,il parcourt le Michigan avec son père,il travail chez un homme qui possède un esclave.C'est en étant témoin des mauvais traitements infligés à l'esclave que se forge sa conscience abolitionnistes.

Un temps franc maçon,il décide en 1837 de tout faire pour éradiqué l’esclavage à la suite du meurtre de l'un de ces amis .Entrepreneur énergique,il fait néanmoins faillite une vingtaine de fois dans six états différents.Il croule sous les dettes mais pense êtres l'envoyé de dieu sur terre.

En 1847 il rencontre Frederick DOUGLASS,ancien esclave noir devenu homme politique.En 1849 il s'installe dans une communauté noire de l'état de New York.

En 1855 il s'installe au Kansas avec ces cinq fils,il continu son action anti esclavagiste,en organisant un filière de transfert d'esclaves en fuite au Canada.A cette époque il rencontre Henry David Thoreau.

En 1856 suite à la mise à sac et au vole d'une partie de son bétail,il commande l’expédition de Pottawatomie creek où une partie de la bande de ses ennemie est liquidée.Il participe ensuite à la défense de Osawatomie au Kansas contre un partie de 400 cavaliers.Là il aura des maux avec le chef de la milice du Kansas et sera "sauvé" par la population du village.

Suite à la mort de deux de ses fils,et à la fragilisation de sa situation au kansas,il part avec sa troupe en virginie.

En 1859 la bande s'installe à la ferme Kennedy,sur les bords du potomak.Il monte une opération sur l'arsenal d'Harper ferry,en espérant que cette action serait le signal pour un insurrection général des esclaves.Mais plutôt que des esclaves,c'est une troupe de la milice de virginie qui arrivée.
Après une lutte féroce est la perte de deux autres de ses fils il se rend,blessé,avec cinq de ses hommes.
Le 2 décembre 1859,après un procès de forme,il est pendu à Charlestown virginie.  





à plus:bye:  


Sources:
Le gibet de Henri Emile CHEVALIER 1878 et internet.
Revenir en haut Aller en bas
Mac Lean
Admin
avatar

Messages : 3134
Date d'inscription : 18/04/2011
Age : 69
Localisation : Haguenau.67

MessageSujet: Re: john brown   Dim 20 Oct 2013 - 18:22

Ce n'est jamais facile de vivre à contre courant....

_________________
www.macleanstory.fr  
Revenir en haut Aller en bas
http://macleanstory.fr
Général Lawrence Sisco
Admin
avatar

Messages : 4441
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 56
Localisation : au Sud... (de l'Eure et Loir)

MessageSujet: L'engagement de V.HUGO - Victor Hugo et John Brown   Lun 21 Oct 2013 - 13:12

L'engagement de V.HUGO

En 1859, l’Europe apprend qu’un Américain, John Brown – un blanc – a tenté de provoquer un soulèvement d’esclaves en Virginie ; arrêté, ce singulier personnage a été condamné à mort au terme d’une parodie de procès.
Victor Hugo, en exil à Guernesey, prend fait et cause pour Brown, qui symbolise sa double lutte, à la fois contre l’esclavage et contre la peine capitale.
Dans sa Lettre aux États-Unis, Victor Hugo écrit : " Quand on pense aux États-Unis d’Amérique, une image majestueuse se lève dans l’esprit, Washington.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Victor_Hugo
Or dans cette patrie de Washington, voici ce qui se passe en ce moment : Il y a des esclaves dans les États du Sud, ce qui indigne, comme le plus monstrueux des contresens, la conscience logique et pure des États du Nord. Ces esclaves, ces nègres, un homme blanc, un homme libre, John Brown, a voulu les délivrer. […] John Brown, abandonné, a combattu ; avec une poignée d’hommes héroïques, il a lutté ; il a été criblé de balles, ses deux jeunes fils, saints martyrs, sont tombés morts à ses côtés, il a été pris. […] John Brown, pris, vient d’être jugé avec quatre des siens, Stephens, Copp, Green et Coplands.
Au point de vue moral, il semble qu’une partie de la lumière humaine s’éclipserait, que la notion même du juste et de l’injuste s’obscurcirait, le jour où l’on verrait se consommer l’assassinat de la Délivrance par la Liberté. […] Oui, que l’Amérique le sache et y songe, il y a quelque chose de plus effrayant que Caïn tuant Abel, c’est Washington tuant Spartacus. "


John Brown


Estampe de Victor Hugo intitulée John Brown (1860)


Victor Hugo à Jersey, accoudé au dossier d'une chaise

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/TheBoegler/videos
two medicine man

avatar

Messages : 2685
Date d'inscription : 24/11/2010
Age : 54
Localisation : mohon(56)

MessageSujet: Re: john brown   Lun 21 Oct 2013 - 13:50


Bien vue Law,le gibet,que je fini de lire en ce moment reprend la vie de Copp juste avant sa rencontre avec Brown jusqu’à sa mort en 1859.

à plus:bye:  
Revenir en haut Aller en bas
Général Lawrence Sisco
Admin
avatar

Messages : 4441
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 56
Localisation : au Sud... (de l'Eure et Loir)

MessageSujet: Re: john brown   Dim 13 Sep 2015 - 10:22

Lettre de Victor Hugo à M. Heurtelou, rédacteur en chef du Progrès


Le 1 mars 1860
Vous êtes, monsieur, un noble échantillon de cette humanité noire si longtemps opprimée et méconnue.
D’un bout à l’autre de la terre, la même flamme est dans l’homme; et les noirs comme vous le prouvent. Y a-t-il eu plusieurs Adam ? Les naturalistes peuvent discuter la question ; mais ce qui est certain, c’est qu’il n’y a qu’un Dieu. Puisqu’il n’y a qu’un père, nous sommes frères. C’est pour cette vérité que John Brown est mort; c’est pour cette vérité que je lutte. Vous m’en remerciez, et je ne saurais vous dire combien vos belles paroles me touchent. Il n’y a sur la terre ni blancs ni noirs, il y a des esprits ; vous en êtes un. Devant Dieu, toutes les âmes sont blanches.
J’aime votre pays, votre race, votre liberté, votre révolution, votre république. Votre île magnifique et douce plaît à cette heure aux âmes libres ; elle vient de donner un grand exemple ; elle a brisé le despotisme. Elle nous aidera à briser l’esclavage.
Car la servitude, sous toutes ses formes, disparaîtra. Ce que les États du Sud viennent de tuer, ce n’est pas John Brown, c’est l’esclavage. Dès aujourd’hui, l’Union américaine peut, quoi qu’en dise le honteux message du président Buchanan, être considérée comme rompue. Je le regrette profondément, mais cela est désormais fatal ; entre le Sud et le Nord, il y a le gibet de Brown. La solidarité n’est pas possible. Un tel crime ne se porte pas à deux. Ce crime, continuez de le flétrir, et continuez de consolider votre généreuse révolution.
Poursuivez votre œuvre, vous et vos dignes concitoyens. Haïti est maintenant une lumière. Il est beau que parmi les flambeaux du progrès, éclairant la route des hommes, on en voie un tenu par la main d’un nègre.
Votre frère, VICTOR HUGO.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/TheBoegler/videos
Général Lawrence Sisco
Admin
avatar

Messages : 4441
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 56
Localisation : au Sud... (de l'Eure et Loir)

MessageSujet: Re: john brown   Lun 3 Oct 2016 - 17:48

C'est Robert Lee et JEB Stuart qui ont assiégé et arraté John Brown .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/TheBoegler/videos
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: john brown   

Revenir en haut Aller en bas
 
john brown
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» john brown
» ROYAL NAVY : CROISEUR DE BATAILLE
» LA PLANETE DES SINGES - CORNELIUS & ZIRA
» John Rambo
» John BUCHAN (1875-1940)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PASSION DE L'OUEST. MAC LEAN'S AND FRIEND'S OLD WEST FORUM :: HISTOIRE DE L OUEST :: MEXIQUE, PIONNIERS, COLONS,CIVILS....-
Sauter vers: