PASSION DE L'OUEST. MAC LEAN'S AND FRIEND'S OLD WEST FORUM

Invité
 
PortailAccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le général JEB Stuart

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Général Lawrence Sisco
Admin
avatar

Messages : 4447
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 56
Localisation : au Sud... (de l'Eure et Loir)

MessageSujet: Re: Le général JEB Stuart   Dim 23 Juin 2013 - 10:53

Une autre photo des effets du général Stuart

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/TheBoegler/videos
yves.j

avatar

Messages : 594
Date d'inscription : 22/09/2012
Age : 59
Localisation : Bas Rhin--- BARR

MessageSujet: Re: Le général JEB Stuart   Dim 23 Juin 2013 - 10:56

Revolver "Le Matt" je crois .
Revenir en haut Aller en bas
Général Lawrence Sisco
Admin
avatar

Messages : 4447
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 56
Localisation : au Sud... (de l'Eure et Loir)

MessageSujet: Re: Le général JEB Stuart   Dim 23 Juin 2013 - 11:03

Oui, tout à fait

http://en.wikipedia.org/wiki/LeMat_Revolver




A ce propos, ils auraient pu faire plus sobre  :

http://www.ahffirearms.com/products/STUARTLEMAT.asp


_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/TheBoegler/videos
Général Lawrence Sisco
Admin
avatar

Messages : 4447
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 56
Localisation : au Sud... (de l'Eure et Loir)

MessageSujet: Re: Le général JEB Stuart   Dim 30 Juin 2013 - 10:36

Un autre témoignage sur les circonstances de la mort du général Stuart lu sur un blog et traduit à hauteur de mes compétences (n'hésitez pas à apporter toutes corrections utiles ), auteur : C.L.Gray : http://headquartersanv.blogspot.fr/2008/05/death-of-general-j.html



La mort du général J.E.B. Stuart

Après la conclusion de la série commémorant la fois de Jackson et la mort de Stuart, je suis tombé sur ce récit d'un témoin des batailles et des chefs de la guerre civile, qui est extrait de la série publiée de  Novembre 1884 à Novembre 1887 dans « Century Magazine ». Ce récit a été écrit par un deuxième classe du sixième régiment de cavalerie de Virginie, CSA, et vient du Volume 4, page 194.

Le matin de la bataille de Yellow Tavern, le 12 mai 1864, j’étais l’un des courriers de Stuart. Au début j'étais stationné en face de la taverne, sous l'une des rangées d'arbres qui bordaient le chemin à proximité de celle-ci. À ma gauche, à environ quatre cents yards plus loin, l'ennemi pouvait être facilement vu sortant d'un bois et en formation de bataille. Un peu plus loin, à ma droite, j'ai vu une ligne brisée de Confédérés. Très vite, l'ennemi a déboulé hurlant  à travers les arbres et la poussière de la route.

En quelques minutes, j'ai vu deux cavaliers approchent du côté des Confédérés. Comme ils approchaient je reconnaissais le général Stuart et le colonel Walter Hullihen. Ils s'arrêtèrent à proximité de la route, et Stuart, tirant sa lorgnette, observa les manœuvres de l'ennemi, mais les balles sifflaient devant lui. À ce moment, quel que soit le feu croissant, qui est maintenant accompagné de cris, Stuart rangea sa longue vue, prit un papier et un crayon et écrivit un ordre. Il le remit au colonel Hullihen, il lui a dit de le faire parvenir au général Lomax. Cet officier me désigna pour porter cet ordre. Stuart acquiesça et je partis à la recherche du général Lomax.

Les tirs ont continué d'augmenter, et de nombreux escadrons étaient en vue. L'ennemi arriva  en supériorité numérique et semblait sur le point de faire une avance générale, tandis que nos hommes faisaient usage des caractéristiques du terrain pour repousser leur attaque. Mon cheval, effrayé par les coups de feu, s’arrêta soudainement et refusa de bouger. Après plusieurs vaines tentatives avec l'éperon et le côté plat de mon sabre, j'ai enfin l'ai frappé de toutes mes forces entre les oreilles. Il est enfin parti à sa plus grande vitesse. J'ai vite vu où le général Lomax était, et suis entrée en collision avec son cheval gagnant  son attention immédiate. Après avoir lu la note, il m'a dit de revenir en arrière et dire au général Stuart que l'ordre avait été livré. En quelques instants, je le rejoignis assis sur son cheval, juste derrière une rangée de cavaliers démontés qui tiraient sur les fédéraux progressant. La disparité de nombre entre les forces opposées était très grande, à vue de nez. Nos hommes semblaient conscients de leur  inférieure numérique mais n'ont pas été consternés. L'ennemi confiant fonçait avec des cris triomphants, offrant des volées énormes (de plomb ?). Les Confédérés ripostaient avec des cris de défi.

Stuart, un pistolet à la main, posté à la tête de ses troupes, les encourageait avec des paroles de joie. Il n'arrêtait pas de dire: « Prêts les hommes, prêts, donnez-leur ça »
A ce moment, il chancela sur sa selle sa tête était baissée et son chapeau tomba Il se retourna et dit lorsque  je m'approchais : « Allez dire le Général Lee et le Dr Fontaine de venir ici ».

Je fis volte-face de suite et je suis allé aussi vite que je le pouvais pour exécuter ses ordres. Arrivé à l’endroit de la ligne où le général Lomax se trouvait, je lui ai dit que Stuart a été blessé et qu'il voulait le général Fitz Lee. Il me montra la gauche et me dit de me dépêcher. Bientôt, je trouvai le général Lee et livrais le message. Il était monté sur un cheval gris clair, si je me souviens, et immédiatement lors de la réception des nouvelles est allé comme une flèche vers le bas de la ligne. Quand je suis rentré, Stuart avait été enlevé de son cheval et a été transporté par ses hommes en dehors du terrain. Je les ai vu le mettre dans une ambulance et je l'ai suivi de près. Il gisait sans parler alors qu'il avançait, mais secouait la tête avec une expression de la profonde déception.
Il décéda le lendemain à 12h.

Reprinted from the "Southern Bivouac" for September, 1884.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/TheBoegler/videos
Général Lawrence Sisco
Admin
avatar

Messages : 4447
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 56
Localisation : au Sud... (de l'Eure et Loir)

MessageSujet: Re: Le général JEB Stuart   Lun 2 Sep 2013 - 22:31


_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/TheBoegler/videos
Johnnie Reb

avatar

Messages : 1232
Date d'inscription : 17/05/2012
Age : 71
Localisation : Alsace (68)

MessageSujet: Re: Le général JEB Stuart   Mar 3 Sep 2013 - 6:01

Ca, c'était un Général. On en fait plus des comme çà !
Revenir en haut Aller en bas
Général Lawrence Sisco
Admin
avatar

Messages : 4447
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 56
Localisation : au Sud... (de l'Eure et Loir)

MessageSujet: Re: Le général JEB Stuart   Sam 14 Sep 2013 - 18:31

Jeb Stuart et les femmes!

La passion pour la guerre de Jeb Stuart était égalée uniquement par son intérêt pour la gent féminine! Même si l'enjoué général était le favori de ces dames, il n'y avait pas de femme qui pouvait se comparer à son épouse Flora. Il n'était jamais aussi heureux qu'au moment où il était avec elle et leurs enfants. (1 )

Plusieurs hommes de Stuart le défendirent :

- John Mosby, le « Gray Ghost », avait dit qu'il : « (…) il était une rare combinaison de puritain et de chevalier errant. Il ressentait intensivement la joie de la bataille. Il aimait les éloges de la part de belles femmes et des braves hommes ». (2)

- Henry B. McClellan avait affirmé après la guerre que : « la dévotion de Stuart pour la compagnie des dames était l'une des plus nobles et dans le plus pur instinct de sa nature. À leur égard, il était naïf et sans méfiance comme un enfant. Il était pur en pensée et en action. » (3)


Malgré les bonnes intentions de Stuart, il dut répondre aux questions Flora qui entendait toutes sortes de rumeurs à son sujet. Dans une lettre du 5 octobre 1863, il lui expliqua que l’adulation des femmes pour sa personne était naturelle et de bon goût :

« Au sujet du fait que l'on se moque de ton mari pour son penchant pour les activités
mondaines et les dames. La situation est préférable pour toi que si j'aimais autre chose
qui ne susciterait pas de remarques de la part des autres. La compagnie des dames ne va
jamais blesser ton mari, tu devrais l'encourager. Ma correspondance avec les dames est
en lien avec la position que j'occupe. Je n'en aurais pas si j'étais un officier subordonné. Il
n'y a pas de doute à avoir à la suite des insinuations que tu entends. » (4)



Enfin, Jeb Stuart semblait avoir besoin de la flatterie des femmes, spécialement celle des jeunes et belles femmes. Jeffry D. Wert a indiqué qu'elles lui permettaient d'affirmer sa gloire et sa réputation. L'attention des femmes devait probablement allumer son esprit chevaleresque. Emory M. Thomas a écrit que Stuart semblait aimer faire des conquêtes asexuelles parmi la gent féminine. Elles lui donnaient la preuve de ses accomplissements, de sa valeur et de la mesure de sa gloire. Il semblait idéaliser les femmes et rechercher leur faveur. (5) Et parmi celles-ci, Laura Ratcliffe, avait une place toute spéciale dans le cœur de Stuart. Ce sera le propos du prochain billet.


--------------------------------------------
Notes :

1) Mary L Williamson, The life of J. E. B. Stuart, Richmond, Atlanta [etc.], B. F. Johnson publishing co, 1914, p. 42.

2) Ibid., p. 154.

3) Jeffry D. Wert, Cavalryman of the lost cause : a biography of J.E.B Stuart, New York, Simon & Schuster, 2008, p. 79.

4) Charles V. Mauro, A Southern Spy in Northern Virginia: The Civil War Album of Laura Ratcliffe, Charleston, The History Press, 2009.

5) Emory M. Thomas, "The Real JEB Stuart", Civil War Times Illustrated, December 1989, p. 76.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/TheBoegler/videos
Général Lawrence Sisco
Admin
avatar

Messages : 4447
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 56
Localisation : au Sud... (de l'Eure et Loir)

MessageSujet: Re: Le général JEB Stuart   Sam 14 Sep 2013 - 18:33

Dans l'ouvrage « Clashes of Cavalry: The Civil War Careers of George Armstrong Custer and Jeb Stuart », l'auteur, Thomas Hatch, fait une étude des carrières et personnalités de Custer et Stuart.



Les deux hommes avaient plusieurs points en commun :
- Ils ont tous les deux des racines sudistes. La famille de Stuart est originaire de la Virginie tandis que le père de Custer est parti de l'Ohio pour s'établir au Maryland.

- Ils ont fait leurs études à West Point. Ils ont eu pour surnoms : « Beauty » et « Fanny ».

- Ils ne buvaient et ne fumaient pas.

- Ils ont fait une conversion religieuse.

- Ils ont épousé des femmes qui avaient un statut social plus élevé qu'eux.

- Ils avaient des tendances théâtrales et dramatiques dans leurs interactions avec les autres. Ils étaient flamboyants dans les goûts vestimentaires. Sans peur lors des combats, ils n'hésitaient pas à se mettre en danger pour inspirer leurs hommes.

-Ils partagent un héritage similaire. Ils sont impliqués dans des controverses pour avoir désobéi aux ordres lors de défaites majeures.

Il y a un élément important que Thomas Hatch fait ressortir dans la rivalité entre les deux hommes. La stratégie fédérale qui reléguait les opérations de cavalerie à obtenir des informations, transporter des messages et faire des tours de garde changea lorsque Joseph Hooker prit le commandement de l'armée du Potomac. Hooker commença à transformer la cavalerie fédérale en une force de frappe efficace. Après la déroute de Chancellorsville qui a coûté son commandement à Hooker, Custer a joué un rôle vital en prouvant à Brandy Station que les hommes de Stuart étaient vulnérables. Les forces de Stuart ont souffert de grandes pertes et leur réputation ne fut jamais complètement regagnée. Quelques semaines plus tard, au moment où George Pickett commença sa célèbre charge à Gettysburg. Custer joua un rôle crucial en empêchant la cavalerie de Stuart de s'approcher à 2 miles et demi de l'arrière-garde de l'Union. Stuart et Custer jouèrent un rôle important dans cette bataille.

Enfin, quand les deux hommes s'affrontèrent à Yellow Tavern (11 mai 1864), Stuart conclut que la cavalerie de Sheridan se dirigeait vers Richmond. Cependant, Custer avait son propre agenda. Même s'il a poursuivi les objectifs de Sheridan, Custer avait en tête de détruire la cavalerie de Stuart. Dans la bataille qui s'ensuivit, Stuart a été mortellement blessé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/TheBoegler/videos
Général Lawrence Sisco
Admin
avatar

Messages : 4447
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 56
Localisation : au Sud... (de l'Eure et Loir)

MessageSujet: Re: Le général JEB Stuart   Dim 22 Sep 2013 - 15:55

Henry E. Kidd  Fine Virginia Artist & Author

http://www.henrykiddart.com/civilwarBWRevised.htm

Né en 1950 à Pétersburg , en Virginie, Henry E. Kidd est reenactor dans le 12ème régiment d'infanterie de Virginie.

JEB Stuart at Yellow Tavern

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/TheBoegler/videos
Général Lawrence Sisco
Admin
avatar

Messages : 4447
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 56
Localisation : au Sud... (de l'Eure et Loir)

MessageSujet: Re: Le général JEB Stuart   Mer 2 Oct 2013 - 14:12

Voici une photo que nous avions déjà mais en plus complète, JEB Stuart à West Point.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/TheBoegler/videos
Général Lawrence Sisco
Admin
avatar

Messages : 4447
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 56
Localisation : au Sud... (de l'Eure et Loir)

MessageSujet: Re: Le général JEB Stuart   Mer 2 Oct 2013 - 14:14

Stuart à la bataille de Solomon River, Kansas, contre les Cheyennes le 29 Juillet 1857 .



_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/TheBoegler/videos
Général Lawrence Sisco
Admin
avatar

Messages : 4447
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 56
Localisation : au Sud... (de l'Eure et Loir)

MessageSujet: Re: Le général JEB Stuart   Dim 6 Oct 2013 - 9:55

Jeb Stuart, l'inventeur

Avant la guerre de Secession, pendant ses temps libres à Fort Riley, Jeb Stuart travaillait sur des inventions destinées aux cavaliers. Il espérait que ses inventions amélioreraient sa situation financière :

La première invention, le « Stout Brass Hook », était un crochet qui permettait d'attacher et d'enlever plus facilement le sabre et le fourreau de la ceinture pour l'attacher au cheval. (1) Cette invention devait permettre au cavalier de se démonter plus facilement s'il avait à se battre à pied.

La deuxième invention, le «Suart's Lightening Horse Hitcher », était une fixation en métal attachée au licol. Elle permettrait d'attacher ou de dételer un cheval presque instantanément. Le mécanisme devait sauver plusieurs minutes précieuses en prévision d'une bataille.

En octobre 1859, Stuart était à Washington. Il désirait obtenir des brevets pour ses inventions, les vendre à l'armée et prendre des arrangements pour les faire fabriquer et distribuer.(2) Le Secrétariat de la guerre lui donna un congé de 6 mois pour améliorer le design de ses inventions et pour en négocier la vente. Finalement, Stuart fit affaire avec Knorr, Nece and co de Philadelphie pour la fabrication de son crochet.

Notes :
(1) L'idée de ce crochet germait dans son esprit depuis l'époque où il avait étudié à West Point.
(2) Le 4 octobre, son crochet obtint le numéro de brevet 25,684. Le gouvernement américain paya Stuart $5 000 pour le droit d'utilisation du crochet.

_________________


Dernière édition par Général Lawrence Sisco le Lun 9 Déc 2013 - 13:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/TheBoegler/videos
Général Lawrence Sisco
Admin
avatar

Messages : 4447
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 56
Localisation : au Sud... (de l'Eure et Loir)

MessageSujet: Re: Le général JEB Stuart   Dim 6 Oct 2013 - 9:56

Jeb Stuart, le gars des fêtes

Jeb Stuart était un homme qui aimait les fêtes. Ses hommes et lui chevauchaient et se battaient durement mais quand c'était le moment, ils savaient fêter. Stuart appréciait être le centre d’attention. Aussitôt que c'était possible, son équipe organisait des danses et des fêtes dans des maisons décorées de fleurs, rubans et de sabres croisés. Son campement attirait plusieurs officiers qui le prenaient comme modèle.

Un autre aspect de la personnalité de Stuart était qu'il aimait la musique, les chansons, les poèmes et les bonnes blagues. Un de ses hommes, en plus d'être un bon cavalier, était un joueur de banjo extraordinaire. « Banjo Sweeney » jouait de la musique comme Stuart n'en avait jamais entendu auparavant. Sweeney jouait de son instrument et chantait pendant les marches derrière Stuart. Les rires de Stuart accompagnaient les voix des musiciens.

Stuart appréciait tellement sa compagnie qu'il lui avait ordonné de se reporter à ses quartiers et d'y rester. Samuel Sweeney se pliait à cet ordre avec plaisir. Il jouait du banjo autour du feu et les hommes se joignaient à lui. Stuart chantait lui aussi laissant entendre sa voix de baryton. Sa musique était un atout pour l'esprit de camaraderie et l'honneur du groupe. Autour de Stuart, il y avait toujours de la musique. Sweeney au banjo, Mulatto Bob, des violonistes, des chanteurs noirs, des danseurs, un ventriloque et d'autres artistes qui avaient attiré son attention. Stuart choisissait souvent la chanson et dirigeait le chant et la danse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/TheBoegler/videos
Mac Lean
Admin
avatar

Messages : 3137
Date d'inscription : 18/04/2011
Age : 70
Localisation : Haguenau.67

MessageSujet: Re: Le général JEB Stuart   Dim 6 Oct 2013 - 11:01

Belle ambiance,comme quoi on peut être un chef de guerre et aimer se divertir.
ce que je ne savais pas ,c'est que l'armée sudiste faisait la guerre aux indiens,merci Law. 

_________________
www.macleanstory.fr  
Revenir en haut Aller en bas
http://macleanstory.fr
Général Lawrence Sisco
Admin
avatar

Messages : 4447
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 56
Localisation : au Sud... (de l'Eure et Loir)

MessageSujet: Re: Le général JEB Stuart   Lun 21 Oct 2013 - 13:05

Une relation bien intrigante
By mcshan

La relation entre Jeb Stuart et Laura Ratcliffe intrigue depuis longtemps les gens. Elle est l'une des femmes pour qui Stuart a eu le plus d'intérêt. Belle et jeune, elle était une célibataire de 25 ans. Elle avait les yeux et les cheveux bruns. Elle vivait avec ses deux sœurs et sa mère, qui était veuve, près de Frying Pan. (1)

Stuart et Laura se sont rencontrés après la bataille de Dranesville (20 décembre 1861). Laura et sa sœur prenaient soin des soldats confédérés à l'hôpital improvisé de l'église de Frying Pan.

Ils devinrent amis très rapidement. À plusieurs reprises, Stuart l'invita à dîner en compagnie de son amie, Antonia Ford. Stuart rendit visite à Laura et Antonia à deux reprises. (2) Il les appelait ses « Mes chéries de Fairfax».

Stuart était attiré par Laura. Il lui démontrait de l'affection et de la dévotion. Dans son livre, « Lee's Cavalrymen », Edward G. Longrace a écrit que Stuart était captivé par la beauté de Laura, sa nature plaisante et son altruisme. Il l'avait observé prendre soin des blessés. Il n'avait pas seulement valsé avec la jeune femme. Ils avaient aussi fait des promenades en traîneau et à cheval. Stuart paraissait amoureux. Il lui écrivit des lettres exprimant son amitié et plusieurs poèmes. (3) Voici deux exemples de lettres :

Camp Qui Vive, 25 décembre [1861]
Un Joyeux Noël à toi en ce matin lumineux!

Je regrette profondément que le devoir m'empêche de profiter du plaisir
que j'anticipais tant de prendre mon dîner de Noël avec toi. Les choses font
que je dois prendre une direction opposée. De tout cœur, les meilleurs vœux
pour ton bonheur. Je serai avec toi.

Sincèrement vôtre
J.E.B. Stuart


Dans une lettre du 14 mars 1862, qui serait trop longue à reprendre dans sa totalité, Stuart avait écrit qu'il avait beaucoup pensé à elle depuis ses dernières nouvelles. Il avait été déçu qu'elle ne soit pas venue dans ses quartiers de Bell Air, près de Warrenton. Ne voulant pas lui conseiller de quitter sa mère, il lui dit que si elle changeait d'idée, qu'il lui trouverait une maison et qu'il prendrait bien soin d'elle. Il lui dit qu'elle trouverait sans doute des occasions pour lui envoyer une note qui serait très chère à ses yeux. Il aurait aimé qu'elle lui fasse part de ses pensées, librement et sans réserve. Stuart avait peur qu'elle l'oublie. Il tenait à lui faire part de ses pensées et de ses sentiments pendant son absence.

Enfin, Stuart lui offrit une chaîne de montre en or avec une pièce de monnaie en or et un livre de 40 signatures d'hommes qui avaient combattu avec lui. (4)

Finalement, nous ne saurons jamais la véritable nature de la relation entre Jeb Stuart et Laura Ratcliffe. Celle qui aurait pu nous en dire davantage est bien sûr Laura. Il est dommage qu'elle soit restée discrète au sujet de ses sentiments pour Stuart. Si la relation entre Stuart et Laura n'était pas amoureuse, elle pouvait être d'un tout autre ordre. Jeffry D. Wert est d'avis qu'il n'y avait rien de plus entre les deux. D'autres biographes ont conclu que Stuart entretrenait des relations pour obtenir des informations. Stuart aurait constamment poussé ses officiers à enrôler des femmes et de mettre à leur disposition les fonds nécessaires pour acheter des informations militaires.


------------------------------------------------------

Notes :

(1) La région de Frying Pan était située dans Comté de Fairfax County, au sud de Washington, D.C.
(2) Antonia Ford était une autre beauté locale. Elle avait averti les Confédérés de l'avance des Fédéraux en provenance de Washington en juillet 1861. Stuart en avait fait son « aide de camp honoraire ». Malgré ce geste, les attentions qu'elle reçut de la part de Stuart ne sont en rien comparées à celles de Laura.
(3) Les poèmes transmis par Stuart étaient romantiques. Voici les derniers versets d'un poème de décembre 1862 :

When friends are false save one whose heart beats

Constantly for thee
Tis then I ask that thou wouldst turn confidingly
To me.(4) H. Donald Winkler a indiqué à ce sujet qu'il s'agissait de la chaîne de montre de Stuart.
Livres consultés :
Longacre, Edward G. Lee’s cavalrymen : a history of the mounted forces of the Army of Northern Virginia, 1861-1865. Mechanicsburg, Stackpole Books, 2002. 468 p.
Mauro, Charles V. A Southern Spy in Northern Virginia: The Civil War Album of Laura Ratcliffe. Charleston, The History Press, 2009. 222 p.
Wert, Jeffry D. Cavalryman of the lost cause : a biography of J.E.B Stuart. New York , Simon & Schuster, 2008. 496 p.
Winkler, H. Donald. Stealing secrets : how a few daring women deceived generals, impacted battles, and altered the course of the Civil War. Naperville, Ill, Cumberland House, 2010. 334 p.

Sites consultés :http://www.stuart-mosby.com/laura-ratcliffehttp://herndon.patch.com/articles/j-e-b-and-laura

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/TheBoegler/videos
Général Lawrence Sisco
Admin
avatar

Messages : 4447
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 56
Localisation : au Sud... (de l'Eure et Loir)

MessageSujet: Re: Le général JEB Stuart   Mer 23 Oct 2013 - 19:38

Encore un document manuscrit de Stuart (en vente en sept 2012), la calligraphique et belle et régulière à la différence de la note rédigée à la hâte sue le champ de bataille (voir plus haut sur cette même page).



Cliquer 2 fois sur l'image, elle est trop grande pour le forum :
http://www.eacgallery.com/ItemImages/000005/RJ2471Stuart_lg.jpeg


Confederate Major General, commanded Cavalry Division of Army of Northern Virginia, killed at Yellow Tavern. Exceedingly RARE, historic WAR DATED, May 10 1863, manuscript DS "J.E.B. Stuart Major Genl Comdg", 7.75x9.75, General Order No. 15 from Cavalry Division Headquarters Northern Virginia, concerning death of his right-hand man, Channing Price, in part: "It becomes my painful duty to announce...the death, from wounds received in action, of Major Channing Price, Asst: Adjt: General Cavalry Division. This gallant officer...received a fatal wound, which in a few hours deprived the Division staff of its most efficient member, the country, of a faithful and gallant defender...", custom framed & matted with portrait & plaque overall size 30x27

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/TheBoegler/videos
Général Lawrence Sisco
Admin
avatar

Messages : 4447
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 56
Localisation : au Sud... (de l'Eure et Loir)

MessageSujet: Re: Le général JEB Stuart   Mer 23 Oct 2013 - 19:42

J'ai trouvé cette peinture jolie, lyrique presque (Henry Alexander Ogden "Stuart's raid around McClellan".)



Et celle la, n'est-elle pas belle ?
Ron Lesser "The Shelling of Carlisle - July 1 - 2, 1863 (2003)


_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/TheBoegler/videos
Général Lawrence Sisco
Admin
avatar

Messages : 4447
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 56
Localisation : au Sud... (de l'Eure et Loir)

MessageSujet: Re: Le général JEB Stuart   Sam 16 Nov 2013 - 18:38

Jeb Stuart's Boxwood Trees Still GrowOriginal Smoke-House and Log Barn Are Still in UseBy Blanche M. Dickey
http://richmondthenandnow.com/Newspaper-Articles/JEB-Stuart-Boxwoods.html

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/TheBoegler/videos
Général Lawrence Sisco
Admin
avatar

Messages : 4447
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 56
Localisation : au Sud... (de l'Eure et Loir)

MessageSujet: Re: Le général JEB Stuart   Lun 18 Nov 2013 - 12:20

Stuart incarné au cinéma et à la T V


Spies in Crinoline (2009) Played by Joe Cain (as Gen. J.E.B. Stuart)


The Battle of Gettysburg (2008) (TV) Played by A.J. Roberts (as Gen. JEB Stuart)


Gods and Generals (2003) Played by Joseph Fuqua (as Maj. Gen. J.E.B. Stuart)


Gettysburg
(1993) Played by Joseph Fuqua (as Maj. Gen. J.E.B. Stuart)


For Love and Glory (1993) (TV) Played by Marc Macaulay (as Col. J.E.B. Stuart) ... aka "Elysian Fields" - USA (alternative title)


Red Runs the River (1963) Played by Bob Jones III (as Gen. Jeb Stuart)


"Omnibus" - Lee at Gettysburg (1957) TV episode, Played by Dickie Moore(as Lt. Gen. J.E.B. Stuart)


Seven Angry Men (1955) Played by John Lupton (as Lt. Jeb Stuart) ... aka "God's Angry Man" - USA (alternative title)


Santa Fe Trail (1940) Played by Errol Flynn ... aka La piste de Santa Fé - French

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/TheBoegler/videos
Général Lawrence Sisco
Admin
avatar

Messages : 4447
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 56
Localisation : au Sud... (de l'Eure et Loir)

MessageSujet: Re: Le général JEB Stuart   Mar 26 Nov 2013 - 6:39

Stuart et sa descendance sur facebook
"Life After J.E.B. Stuart" (The Book)


https://www.facebook.com/LifeAfterJEBStuart


Photo of the Day: Here is an early/mid-1990s photo of Marrow's nephew, Col. J.E.B. Stuart IV (center),
with his sons John Alexander Stuart (left) and Dr. J.E.B. Stuart V (right) and grandson, J.E.B. Stuart VI,
at General Stuart's grave at Hollywood Cemetery in Richmond, VA (photo courtesy of Sharon Stuart McRee).




Le livre en question :

http://books.google.fr/books?id=EV8Y2fdecNQC&printsec=frontcover&hl…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/TheBoegler/videos
Général Lawrence Sisco
Admin
avatar

Messages : 4447
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 56
Localisation : au Sud... (de l'Eure et Loir)

MessageSujet: Re: Le général JEB Stuart   Mar 26 Nov 2013 - 6:47

Le livre de sa petite fille : Life After J.E.B. Stuart : The Memoirs of His Granddaughter, Marrow Stuart Smith

Mary Marrow Stuart Smith. 1889-1985.
She is actually the granddaugher of Jeb Stuart and her memoirs have been turned into the book “Life after Jeb Stuart : The memoirs of his granddaughter, Marrow Stuart Smith”
The book reveals the hardships the Stuart familiy faced after Jeb’s death and life during post war Virginia. Post war south is something that I myself know nothing about.



Plus de cent pages consultables sur book google

http://books.google.fr/books?id=EV8Y2fdecNQC&printsec=frontcover&hl…

27,50 $ sur Amazon

http://www.amazon.com/Life-After-B-Stuart-Granddaughter/dp/0761854630

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/TheBoegler/videos
Général Lawrence Sisco
Admin
avatar

Messages : 4447
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 56
Localisation : au Sud... (de l'Eure et Loir)

MessageSujet: Re: Le général JEB Stuart   Mar 26 Nov 2013 - 6:59

Ici une petite biographie et le mémorial de ascendant et descendants du général JEB Stuart :
(cliquer sur les noms en bleu)

http://www.findagrave.com/cgi-bin/fg.cgi?page=gr&GRid=986

Father of General James Ewell Brown Stuart



Archibald Stuart Memorial

Birth: Dec. 2, 1795
Death: Sep. 20, 1855
Ararat
Patrick County
Virginia, USA

Politician, US Representative from Virginia. was the eldest son of Judge Alexander Stuart and the father of General J. E. B. Stuart. He was an officer in the United States Army in the War of 1812. He represented, first, Campbell County in the Virginia Legislature, and was later repeatedly elected to both branches of the legislature from Patrick County. He was a member of the Constitutional Convention of 1829-30, and of the Convention of 1850. He married Elizabeth Letcher Pannill, of Pittsylvania County, Va., and they had four sons and six daughters. Among these, James Ewell Brown (J.E.B.) Stuart was the seventh child and youngest son. Archibald and Elizabeth Made their home on a farm they called Laurel Hill in the Ararat Community of Patrick County and it was there that their children were born. Archibald died at Laurel Hill in 1855 and rested in the Family Cemetery until 1952 when he was moved to the Elizabeth Cemetery in Saltville, Virginia where he rest today beside his wife who moved to the Saltville area following his death. (bio by: S.G. Thompson)

Family links:
Parents:
 Alexander Stuart (1770 - 1832)
 Anne Dabney Stuart (1765 - 1799)

Spouse:
 Elizabeth Letcher Pannill Stuart (1801 - 1884)

Children:
 David Pannill Stuart (1823 - 1846)*
 Columbia Lafayette Stuart Hairston (1830 - 1857)*
 James Ewell Brown Stuart (1833 - 1864)*


Burial:
Elizabeth Cemetery
Saltville
Smyth County
Virginia, USA


_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/TheBoegler/videos
Général Lawrence Sisco
Admin
avatar

Messages : 4447
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 56
Localisation : au Sud... (de l'Eure et Loir)

MessageSujet: Re: Le général JEB Stuart   Mar 26 Nov 2013 - 7:25


_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/TheBoegler/videos
Général Lawrence Sisco
Admin
avatar

Messages : 4447
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 56
Localisation : au Sud... (de l'Eure et Loir)

MessageSujet: Re: Le général JEB Stuart   Lun 9 Déc 2013 - 9:13

Quelques photos de plus...








_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/TheBoegler/videos
Général Lawrence Sisco
Admin
avatar

Messages : 4447
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 56
Localisation : au Sud... (de l'Eure et Loir)

MessageSujet: Re: Le général JEB Stuart   Lun 9 Déc 2013 - 9:15

This is an ULTRA rare photograph of Marrow's father/General Stuart's son, Capt. J.E.B. Stuart II (seated in the picture), taken during the Spanish-American War when he was stationed in Florida. He later went to Cuba as part of the occupation force after the war ended (photo courtesy of Col. J.E.B. Stuart IV)



_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/TheBoegler/videos
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le général JEB Stuart   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le général JEB Stuart
Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» stuart surblindé en Italie
» Gloria Stuart fête ses 100 ans (Rose âgée)
» Stuart Little
» [Harrison, Stuart] Le Festin De L'Orque
» 16 Stuart M3 viennent d'être rapatriés du Brésil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PASSION DE L'OUEST. MAC LEAN'S AND FRIEND'S OLD WEST FORUM :: HISTOIRE DE L OUEST :: MILITAIRES ET ARMEES-
Sauter vers: