PASSION DE L'OUEST. MAC LEAN'S AND FRIEND'S OLD WEST FORUM

Invité
 
PortailAccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Paiute, nation indienne

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Paiute, nation indienne   Sam 29 Oct 2011 - 7:45

Nation indienne de l'Oregon, du Nevada et de l'Utah



Menant une vie difficile dans l’environnement pauvre du Grand Bassin, les Paiutes résistent pourtant courageusement à l’invasion des colons blancs. Ils participent à la guerre des Spokanes en 1860, puis à celle des Bannocks en 1878. Ils occupent actuellement de petites réserves au Nevada, en Californie et en Arizona.



Une vie difficile


Les Paiutes parlent une langue apparentée à celle des Shoshones et des Utes. Leur nom signifierait « les vrais Utes ».
Les terres paiutes s’étendaient largement sur la région du Grand Bassin des Montagnes Rocheuses. Les Paiutes du nord, les plus nombreux, occupaient ce qui est maintenant l’est du Nevada, le sud de l’Oregon et de l’Idaho, tandis que ceux du sud vivaient au sud du Nevada et de l’Utah.
La grande extension de leur territoire ne signifie pas que les Paiutes aient été très nombreux. Ils constituaient de petites bandes de cueilleurs et de ramasseurs, en particulier de glands et de pignons de pins, pêcheurs et chasseurs de petit gibier. Comme d’autres nations du Grand Bassin, ils se nourrissaient de racines comestibles, comme les camas, qu’ils déterraient à l’aide de bâtons fourchus, ce qui leur a valu le nom de "Diggers" (Fouisseurs).
Les Paiutes, qui devaient se déplacer constamment dans un environnement naturel pauvre à la recherche de leur nourriture, habitaient de petites huttes de branchages très rudimentaires qu’ils construisaient facilement. Ils portaient en été des vêtements en fibres végétales et des manteaux en peau de lapin durant l’hiver.
La vie difficile que menait les Paiutes ne leur laissaient que peu de loisirs pour la guerre. Les Paiutes du Nord ont cependant chassé les Washos de leur territoire en 1860. En dépit de leurs moyens techniques et de leur armement rudimentaire, les Paiutes ont résisté avec courage et énergie à l’invasion blanche.

La guerre des spokanes

En mai 1860, des employés d’un relais de diligence près de Pyramid Lake enlèvent et violent deux jeunes filles Paiutes du Nord. Les guerriers paiutes attaquent le relais et délivrent les jeunes filles. Mineurs et colons s’organisent en milices pour anéantir les Paiutes. Mais, quelques jours plus tard, conduits par le chef Numaga, les Paiutes, auxquels se sont joints les Spokanes, les Palouses et les Cœur d’Alenes, infligent une sévère défaite à la milice. Un ancien Texas Ranger, le colonel John C. Hays, renforce la milice en y incorporant des soldats réguliers qui attaquent et battent les Paiutes en juin à Pinnacle Mountain, puis en septembre à Spokane Plains et à Four Lakes. Cette guerre a été souvent appelée "Guerre des Spokanes".
Les Paiutes et leurs alliés continuent à harceler sporadiquement les établissements blancs pendant plusieurs années. Un chef paiute, Old Winnemucca, tente de dissuader les siens de poursuivre la résistance.
En 1859, des gisements d’argent sont découverts dans la région de Virginia City, dans l’ouest du Territoire du Nevada et les mineurs affluent sur les terres paiutes et shoshones. Les troupeaux des colons blancs dévastent les maigres ressources végétales dont les Paiutes tirent leur nourriture et la situation des Indiens devient de plus en plus précaire.
En 1866, deux clans paiutes du nord, les Walpapi et les Yahuskin, connus sous le nom de Snakes et conduits par les chefs Old Weawea et Paulina lancent une série d’attaques contre les troupes chargées de protéger les colons, dans la région comprise entre la chaîne des Cascades et la rivière Snake. Le colonel George Crook qui les commande utilise de petits groupes de soldats très mobiles pour traquer les combattants indiens à travers les montagnes. En mai 1867, le chef Paulina est tué. L’année suivante, Old Weawea est contraint de se rendre avec ses huit cents guerriers et leurs familles. Après avoir perdu plus de trois cents des leurs dans des déplacements forcés, les Paiutes du Nord sont concentrés sur la réserve de Malheur en Oregon.

La guerre des bannocks


Les Paiutes Snakes qui ont échappé à la réserve participent en 1878 à la guerre des Bannocks sous la conduite du chef Buffalo Horn, auxquels se sont joints des Umatillas et des Cayuses. Quand le 8 juin le chef bannock est tué, ce sont les Paiutes Egan et Oytes qui prennent le commandement. Des troupes partant de Fort Boise, dans le territoire de l’Idaho, conduites par le général Oliver O. Howard, se lancent à la poursuite des Indiens. Le 23 juin, les soldats surprennent un grand campement de Paiutes et de Bannocks près de Silver Creek. Après une journée de combat, les Indiens s’enfuient à la faveur de la nuit. Le 8 juillet à Birch Creek, les soldats accrochent les Indiens et les mettent en fuite. Egan et ses hommes demandent asile aux Umatillas. Les Indiens de la réserve refusent de se joindre à eux. Le 10 juillet, des centaines de Paiutes et de Bannocks tentent une dernière attaque contre les troupes massées près de la réserve Umatilla, mais ils sont repoussés. Les Umatillas s’emparent d’Egan et le tuent. Oytes ne se rend qu’en août. Tandis que quelques Bannocks résistent encore, les Paiutes font leur reddition. Malgré les efforts du chef Winnemucca qui se rend à Washington pour plaider la cause des siens, la réserve de Malheur est fermée et les Paiutes regroupés sur la réserve Yakima, puis finalement dispersés sur diverses réserves de l’Utah, du Nevada, de l’Oregon et de Californie.

La danse des esprits

Chez les Paiutes du Sud en 1889 un homme se fait connaître : c’est Wovoka que les Blancs appellent Jack Wilson. Bien qu’élevé dans la foi chrétienne, il est hanté par le malheur du peuple indien. Fils d’un autre mystique, Tavibo, il est à l’origine du mouvement de la Danse des Esprits.

aujourd'hui


Les Paiutes vivent actuellement sur plusieurs réserves de l’ouest du Nevada dont les plus grandes sont celles de Pyramid Lake, de Walker River et de Fort Mc Dermit, ainsi que celles de Fallon Council et de Duck Valley qu’ils partagent avec les Shoshones. Des Paiutes habitent également à Lone Pine, Fort Bidwell, Fort Independance, Big Pine et Bishop en Californie, ainsi qu’à Kaibab-Paiute dans le nord de l’Arizona.







Revenir en haut Aller en bas
chatto

avatar

Messages : 1908
Date d'inscription : 14/10/2010
Age : 50
Localisation : 01(region de lyon)

MessageSujet: Re: Paiute, nation indienne   Dim 30 Oct 2011 - 19:07

merci

_________________
la ou sont mes pieds,je suis a ma place...
Revenir en haut Aller en bas
http://passion-de-louest.forumgratuit.org
 
Paiute, nation indienne
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Paiute, nation indienne
» Bouton "la Nation la Loi le Roi" - Volontaires de la Drôme
» Boutique en ligne Indienne
» Offre limitée Pope tamashii nation 2008
» La danse Indienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PASSION DE L'OUEST. MAC LEAN'S AND FRIEND'S OLD WEST FORUM :: HISTOIRE DE L OUEST :: INDIENS ET TRIBUS-
Sauter vers: