PASSION DE L'OUEST. MAC LEAN'S AND FRIEND'S OLD WEST FORUM

Invité
 
PortailAccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 les piste du betail

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: les piste du betail   Sam 13 Nov 2010 - 8:16



On conduisait déjà les bovins du Texas vers les marchés de l'Est et de l'Ouest avant la guerre de Sécession, mais, dans l'immédiat après-guerre, le commerce des boeufs prit une importance vitale pour cet État. Le retour de la paix, le développement du réseau de voies ferrées et l'afflux dans les États de l'Est d'immigrants en provenance d'Europe provoquèrent une demande de viande que ne pouvait satisfaire l'élevage local. Le Texas disposait en quantité de longhorns (longues cornes), retournés à l' état sauvage pendant la guerre, qu'il suffisait de rassembler, mais le problème du transport restait posé.

Les convoyages reprirent en 1866 sur la piste Shawnee, en direction de Kansas City, au Missouri, et de Baxter Springs, au Kansas, à la frontière entre les deux États. La même année, Charles Goodnight et Oliver Loving conduisirent un troupeau jusqu'à Fort Sumner et au Colorado, mais les Texans étaient plus intéressés par un tracé direct vers le chemin de fer. On verra plus loin comment Joseph G. McCoy avait fait d'Abilene la première des « villes à vaches » du Kansas, qui devait tout au chemin de fer et aux pistes de bétail. La plus célèbre fut la piste de Chisholm. Un marchand à demi indien basé à Wichita, au Kansas, Jesse Chisholm, avait coutume de faire des aller et retour avec le Texas par un itinéraire traversant le Territoire indien. Dans un premier temps, les Texans suivaient donc sa piste vers le nord, puis obliquaient vers les grandes villes de San Antonio, Austin ou Houston, avant de se rejoindre à Waco pour reprendre la direction du nord. A Wichita, qui n'avait pas de voie ferrée avant 1871, la piste prenait le nom de « piste d'Abilene » ou « extension de McCoy ».




Au nombre des autres pistes figuraient l'extension Abilene - Watersville, la piste du Bétail du Texas (qui aboutissait à Ellsworth), la piste de l'Ouest (en direction de Dodge City et d'Ogallala, au Nebraska) et la piste Wichita-Newton. Le mauvais état du sol, piétiné par des milliers de sabots, et le manque d'herbe provoqué par le surpâturage étaient des problèmes communs à toutes les pistes. Aussi les compagnies de chemin de fer éditaient-elles, à l'intention des convoyeurs, des brochures indiquant bons herbages et points d'eau. Le guide publié par le chemin de fer de la Kansas Pacific mentionnait, par exemple, pour un endroit dénommé Turkey Creek, sur la piste du Bétail de Texas :

"Piste à partir de Red Fork à travers la prairie vallonnée, bordée de bois à l'est, petite rivière. Bon terrain pour campement, eau et bois en abondance, faire provision de bois à brûler. Pas de bois Hackberry, mais magasin pour approvisionnement "

Avancer au pas lent du troupeau, qui couvrait une vingtaine de kilomètres par jour, en comptant plusieurs arrêts pour faire paître et boire les bêtes être harcelé par la puanteur, les mouches, la chaleur et la poussière n'était pas, pour les cow-boys, une partie de plaisir. Ils devaient également redouter le paniques que pouvait déclencher un simple éclair. Il fallait ensuite des heures pour rassembler les animaux affolés, et il y avait le risque d'être piétiné sou les sabots parce que le cheval avait trébuché et pro jeté son cavalier à terre. De surcroît, les cow-boy mangeaient mal, vivaient dans des conditions d confort rudimentaires, devaient affronter des changements climatiques, le tout se traduisant, l'âge venant, par des maladies chroniques stomacales ou pulmonaires, des hernies et de douloureux rhumatismes. Pourtant, bon nombre de ceux qui survécurent à l'ère du convoyage à cheval devaient se souvenir avec nostalgie de l'open range (l'élevage en quasi-liberté) et de la liberté de mouvement qui s'y rattachait.





1866 : Ouverture de la piste Goodnight-Loving. Charles Goodnight invente également le chuck wagon ("chariot - roulante" ).

1867 : Ouverture de la piste de Chisholm.

1876 : La piste de l'Ouest s'ouvre à l'ouest de celle de Chisholm, aboutissant directement à Dodge City, tête de ligne ferroviaire



Les pistes du bétail et les quelques liaisons ferroviaires qui existaient en 1867-1872. Les pistes s'étendaient parfois sur 500 mètres de larges et offraient une surface dure, martelée par la succession des milliers de sabots qui la foulaient





Revenir en haut Aller en bas
chatto

avatar

Messages : 1908
Date d'inscription : 14/10/2010
Age : 50
Localisation : 01(region de lyon)

MessageSujet: Re: les piste du betail   Dim 14 Nov 2010 - 11:13

merci tidgi,sujet tres detailler,j adore
Revenir en haut Aller en bas
http://passion-de-louest.forumgratuit.org
 
les piste du betail
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» les piste du betail
» Le Forum : Piste d'Envol ou simple Quête
» Signe de piste
» Sur la piste du Marsupilami
» Réaliser une piste d'atterrissage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PASSION DE L'OUEST. MAC LEAN'S AND FRIEND'S OLD WEST FORUM :: HISTOIRE DE L OUEST :: LA VIE dans la VIEILLE AMERIQUE-
Sauter vers: