PASSION DE L'OUEST. MAC LEAN'S AND FRIEND'S OLD WEST FORUM

Invité
 
PortailAccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 SOUVENONS NOUS !!

Aller en bas 
AuteurMessage
Mac Lean
Admin
avatar

Messages : 3146
Date d'inscription : 18/04/2011
Age : 70
Localisation : Haguenau.67

MessageSujet: SOUVENONS NOUS !!   Ven 21 Nov 2014 - 15:08

Le 26 novembre 1868 WASHITA RIWER en OKLAHOMA,Custer et sa troupe d'assassins fonce sur le campement CHEYENNE
de BLACK KETTLE et massacre hommes femmes et enfants.....



Le 29 novembre 1864 SAND CREECK au COLORADO, CHIVINGTON et sa bande de tarés Attaques un campements de CHEYENNES et D'ARAPAHOS,même désastres ,hommes femmes enfants massacrés.


Vous remarquerez que ces désastres se sont toujours déroulés en hiver quand les indiens étaient sédentaires et pas du tout près à des affrontements. Ce ne sont pas des batailles ,mais de l'assassinat.

_________________
www.macleanstory.fr  
Revenir en haut Aller en bas
http://macleanstory.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Général Lawrence Sisco
Admin
avatar

Messages : 4451
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 56
Localisation : au Sud... (de l'Eure et Loir)

MessageSujet: Re: SOUVENONS NOUS !!   Ven 21 Nov 2014 - 22:00

".../... un juge de l'armée déclare publiquement que Sand Creek est « suffisamment pour couvrir ses auteurs de l'indélébile infamie, et de honte et d'indignation le visage de chaque américain.une lâche boucherie exécutée avec sang-froid, L'indignation publique est intense face à la brutalité des massacres et la mutilation des cadavres, et aurait peut-être incité le Congrès des États-Unis à rejeter l'idée d'une guerre généralisée contre les Indiens du Midwest.../..."


"Enterre mon cœur à Wounded Knee" Editions Albin Michel 2009 (pour la présente traduction), page 111.

"Pourtant, les officiers n'étaient pas tous impatients, loin de là, de participer au massacre soigneusement préparé par Chevington. Le capitaine Silas Soule et les lieutenants Joseph Cramer et James Connor se rebiffèrent, rappelant qu'attaquer le paisible campement de Black Keetle
.../...
Soule ,Cramer et Connor durent se résoudre à participer à l’expédition pour éviter la cour martiale. Mais ils décidèrent intérieurement de ne pas ordonner à leurs hommes de tirer sur les indiens, sauf pour se défendre."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/TheBoegler/videos
Général Lawrence Sisco
Admin
avatar

Messages : 4451
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 56
Localisation : au Sud... (de l'Eure et Loir)

MessageSujet: Re: SOUVENONS NOUS !!   Ven 21 Nov 2014 - 22:03

Pour en savoir plus sur Silas Soule : http://anniceris.blogspot.fr/2009/09/vie-breve-silas-soule.html

Le Massacre de Sand Creek et la Conscience du Capitaine Soule



Quand la Guerre Civile éclate (après la mort de son père Amassa), Silas Soule, qui n'a que 23 ans, devient officier comme volontaire dans la Cavalerie du Colorado.

Son frère aîné, William Lloyd Garrison Soule, fut le Marshall de Lawrence pendant le second massacre de ce sanctuaire par les Missouriens, le 21 août 1863 (William ne fut pas blessé et finit sa vie comme politicien républicain en Californie).

Silas sert sous les ordres du Colonel John Chivington (1821-1892, un ancien militant abolitionniste).

En 1864, la Cavalerie est envoyée pour "pacifier" une révolte de Cheyennes. Chivington ne cachait pas qu'il avait pour doctrine que la seule solution était de les tuer tous.


Quand le Colonel Chivington donna l'ordre de tirer sur le camp cheyenne le 29 novembre 1864 (alors que le camp s'était rendu), un seul officier (avec Joe Cramer), le Capitaine Silas Soule, refusa d'obéir au meurtre.


Les troupes du Colonel Chivington massacrèrent plus de 150 Cheyennes à Sand Creek, Colorado, y compris femmes et enfants. Chivington accusa le capitaine Soule d'insubordination et de lâcheté. Soule fut mis aux arrêts.


La presse avait d'abord pris le massacre pour une victoire militaire contre les "Peaux Rouges". Mais Silas Soule, malgré les intimidations et violences contre lui, fit déclencher une commission d'enquête et il vint témoigner des crimes de guerre et de la volonté génocidaire de Chivington contre un camp de civils qui se rendaient.


Il décrivit des atrocités. Voici un extrait d'une lettre qu'il écrit le 14 décembre 1864 :




The massacre lasted six or eight hours (...)


It was hard to see little children on their knees have their brains beat out by men professing to be civilized.


One squaw was wounded and a fellow took a hatchet to finish her, and he cut one arm off, and held the other with one hand and dashed the hatchet through her brain. One squaw with her two children, were on their knees, begging for their lives of a dozen soldiers, within ten feet of them all firing - when one succeeded in hitting the squaw in the thigh, when she took a knife and cut the throats of both children and then killed herself. One Old Squaw hung herself in the lodge - there was not enough room for her to hang and she held up her knees and choked herself to death.


Some tried to escape on the Prairie, but most of them were run down by horsemen. I saw two Indians hold one of anothers hands, chased until they were exhausted, when they kneeled down, and clasped each other around the neck and both were shot together.


They were all scalped, and as high as half a dozen taken from one head. They were all horribly mutilated. You would think it impossible for white men to butcher and mutilate human beings as they did.


Mais certains considéraient le témoignage de Soule comme une trahison de l'armée en pleine guerre.


Le dimanche 23 avril 1865, Silas Soule (qui était devenu Marshall de Denver, Colorado) rentrait chez lui avec Hessa Coberly, la femme qu'il venait d'épouser trois semaines avant. Il fut assassiné par Charles Squires, un des militaires qui avaient participé au massacre. Ses funérailles suivirent ainsi de peu son mariage.


Un des anciens subordonnés de Soule, le Lieutenant Cannon réussit à capturer Squires au Nouveau Mexique. Mais Cannon fut ensuite retrouvé assassiné à son tour et Squires put s'échapper. Il ne fut jamais retrouvé.


La Commission d'enquête du Sénat américain se prononça après l'assassinat, déclarant que le massacre de Sand Creek avait été la pire infamie jamais accomplie par l'armée américaine (le massacre des Sioux Lakota de Wounded Knee n'eut lieu qu'en 1890). Certains pensent que l'intervention de Soule arrêta de nouveaux massacres qui étaient préparés.


Le Colonel Chivington fut amnistié après sa Cour martiale à la fin de la Guerre Civile mais fut renvoyé de l'armée. Il finit sa vie comme sheriff adjoint en Ohio.


Soule périt à moins de 27 ans en défendant à nouveau des victimes, un héros à la fois dans l'action mais aussi dans son refus de participation au crime.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/TheBoegler/videos
Johnnie Reb

avatar

Messages : 1232
Date d'inscription : 17/05/2012
Age : 71
Localisation : Alsace (68)

MessageSujet: Re: SOUVENONS NOUS !!   Sam 22 Nov 2014 - 8:22

Tout de même, la véritable Histoire fini par se faire jour, loin des hollywoodienneries de notre enfance.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SOUVENONS NOUS !!   

Revenir en haut Aller en bas
 
SOUVENONS NOUS !!
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pouvons nous faire remonter le Titanic des eaux ?
» [Collection] Nous deux
» Chansons qui nous parlent
» [Sollogoub, Tania] Il y avait un garçon de mon âge juste en dessous de chez nous
» je nettoie, tu nettoies, il nettoie, nous nettoyons les peintures. . (nettoyage, déontologie, méthodes aqueuses)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PASSION DE L'OUEST. MAC LEAN'S AND FRIEND'S OLD WEST FORUM :: HISTOIRE DE L OUEST :: INDIENS ET TRIBUS-
Sauter vers: