PASSION DE L'OUEST. MAC LEAN'S AND FRIEND'S OLD WEST FORUM

Invité
 
PortailAccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le colonel john Singleton Mosby

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Général Lawrence Sisco
Admin
avatar

Messages : 4393
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 55
Localisation : au Sud... (de l'Eure et Loir)

MessageSujet: Le colonel john Singleton Mosby   Lun 14 Oct 2013 - 9:23

Le colonel john Singleton Mosby

Pour commencer une belle colorisation de cette photo connue du Mosby :




_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/TheBoegler/videos
Général Lawrence Sisco
Admin
avatar

Messages : 4393
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 55
Localisation : au Sud... (de l'Eure et Loir)

MessageSujet: Re: Le colonel john Singleton Mosby   Lun 14 Oct 2013 - 14:43

Avant la guerre
par mcchan

John Singleton Mosby est né à Powhatan County en Virginie le 6 décembre 1833. Ses parents, Alfred et Virginia Mosby, étaient natifs de la Virginie. Le couple eut 9 enfants.

Mosby commença ses études à l'école Murrell's Shop. Quand sa famille déménagea dans le comté de Albermale (Virginie) en 1840, il fréquenta une école de Fry's Woods avant d'être transféré à Charlottesville.

Très jeune, Mosby s'est fait connaître pour sa fougue. Malheureusement pour lui, en raison de sa petite taille et de sa santé fragile, il fut victime de fier-à-bras pendant sa jeunesse. Même s'il perdit tous ses combats, il refusa toujours de prendre la fuite contre ses agresseurs.

En 1850, il commença des études en études classiques à l'Université de Virginie. Élève doué, il était plus fort que la moyenne en latin, en grec et littérature, mais il avait ses problèmes avec les mathématiques.

Lors de ses études à l'Université, il eut un conflit avec un autre étudiant, George R. Turpin, un fier-à-bras local qui l'avait insulté. L'histoire se termina avec un coup de feu de Mosby qui blessa sérieusement Turpin. Lors de son procès, il fut condamné à la prison pour un an et une amende de $300. Après 7 mois, il fut pardonné par le gouverneur Joseph Johnson le 23 décembre 1853.

Pendant sa peine de prison, il devint ami avec l'avocat de Turpin, William J. Robertson. Mosby commença à s'intéresser au Droit. Robertson lui amenait des livres. Peu de temps après sa libération, il fit des études dans le cabinet de Robertson. En septembre 1855, il commença sa carrière d'avocat près de Howardsville.

À la même époque, il rencontra Pauline Clarke. Elle était la fille de Beverly J. Clarke, un Représentant Démocrate (Kentucky). Ils se marièrent dans un hôtel de Nashville le 30 décembre 1857. Ils vécurent un an avec les parents de Mosby. Par la suite, le couple s'établit à Bristol (Virginie). En 1861, à l'âge de 27 ans, Mosby était déjà père de deux enfants.

Enfin, Mosby est devenu soldat à contre-coeur. Il ne voulait pas participer à la guerre de Sécession. Il n'avait pas démontré d'intérêt à la chose militaire avant la guerre. Opposé à la Sécession, il supportait l'Union. Mais une fois que la Virginie quitta l'Union, il suivit son État.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/TheBoegler/videos
Général Lawrence Sisco
Admin
avatar

Messages : 4393
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 55
Localisation : au Sud... (de l'Eure et Loir)

MessageSujet: Re: Le colonel john Singleton Mosby   Lun 14 Oct 2013 - 14:48

Wiki

John Singleton Mosby (6 décembre 1833 – 30 mai 1916) fut un officier des États confédérés d'Amérique. Dans le civil, il était avocat. Il est surtout connu pour avoir formé et dirigé une unité de cavalerie remarquable surnommée les « gardes de Mosby » ou les « fantômes gris de Mosby ».

Biographie

Pendant la guerre de Sécession, en décembre de 1862, un jeune scout capitaine de l'armée des États confédérés d'Amérique dans la cavalerie commandée par le général Stuart, a laissé son service auprès de ce général pour former une unité indépendante. Mosby opérait principalement derrière les lignes ennemies en Virginie. Au printemps de 1863, à la tête d’un groupe de 60 hommes, il crée la compagnie A du 43e bataillon de cavalerie de Virginie. Ces soldats sont devenus la fameuse unité de Rangers Partisans très efficace connue sous le nom de « gardes de Mosby » ou « fantômes gris de Mosby ».
Les hommes de cette unité ont harcelé l'arrière de l'armée de l’Union. Leurs efforts étaient si efficaces que leur capture a été un cauchemar et un objectif prioritaire des commandants de l’Union.
Avec les généraux James Ewell Brown Stuart et Nathan Bedford Forrest, le colonel Mosby a contribué à l'évolution de la doctrine d'utilisation de la cavalerie dans la guerre moderne. La guerre entre les États fut en effet un tournant majeur dans les doctrine de tactiques militaires de l'époque. Ce fut, après la première année de guerre, la fin de l'utilisation napoléonienne des charges de cavalerie pour ouvrir une méthodologie nouvelle du harcèlement, de la guérilla et des intrusions profondes et rapides en territoire ennemi.
La cavalerie devint aussi les "yeux de l'armée" (Robert E. Lee) et son pourvoyeur en matériel logistique (raids).
Opérant habituellement en petits groupes, ils avaient la capacité d'apparaître là où aucun général de l'Union ne les attendait et de disparaître aussi soudainement avec leur butin. La seule mention du nom de Mosby (Grey Gost) engendrait la panique au sein des troupes nordistes. Mosby fut, avec ses Rangers, une véritable plaie pour l'armée de l'Union en détruisant ses dépôts et voies de chemin de fer sur ses arrières. L'armée nordiste, très en retard sur sa doctrine d'utilisation de la cavalerie, fut incapable de l'arrêter malgré les opérations montées en 1865 par le général Philip Sheridan pour le coincer.
Le général Lee, disait à son sujet : « Hourrah pour Mosby ! Je souhaite en avoir cent comme lui ».
À la fin de la guerre civile, Le colonel Mosby dû dissoudre ses Rangers et revint à sa profession d'avocat. Il fut membre du parti Républicain et appuya l'ex-général Ulysses S. Grant pour la course à la présidence des USA en 1868. Mosby fut aussi Consul Américain à Hong Kong de 1878 à 1885. Après avoir écrit ses mémoires, il décéda le 30 mai 1916.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/TheBoegler/videos
Général Lawrence Sisco
Admin
avatar

Messages : 4393
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 55
Localisation : au Sud... (de l'Eure et Loir)

MessageSujet: Re: Le colonel john Singleton Mosby   Dim 5 Jan 2014 - 7:52

Les mémoires du colonel Mosby disponibles en version E.Book

The Memoirs of Colonel John S. Mosby: 
Electronic Edition.

Mosby, John Singleton, 1833-1916

http://docsouth.unc.edu/fpn/mosby/mosby.html









_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/TheBoegler/videos
Général Lawrence Sisco
Admin
avatar

Messages : 4393
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 55
Localisation : au Sud... (de l'Eure et Loir)

MessageSujet: Re: Le colonel john Singleton Mosby   Dim 5 Jan 2014 - 8:00

Photo en 6 fois plus grand, ici : http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/a/a1/John_S._Mosby_-_Brady-Handy.jpg



Remarquez que la photo est inversée, comme souvent à l'époque, la voici dans le bon sens, on peut ainsi lire Richmond 1863.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/TheBoegler/videos
Général Lawrence Sisco
Admin
avatar

Messages : 4393
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 55
Localisation : au Sud... (de l'Eure et Loir)

MessageSujet: Re: Le colonel john Singleton Mosby   Dim 30 Nov 2014 - 14:59

Lt. Colonel John S. Mosby - The Old Chapel Cemetery
Shenandoah Valley - Winter of 1864


_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/TheBoegler/videos
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le colonel john Singleton Mosby   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le colonel john Singleton Mosby
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le colonel john Singleton Mosby
» COLONEL JOHN JAMESON
» Boyz’n the Hood, la loi de la rue .:DVDRip – FR:. excellent film alala, mon préféré, je vous le conseille ;)
» [Recrutement annulé] Le Pacificateur
» John Jacob Astor

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PASSION DE L'OUEST. MAC LEAN'S AND FRIEND'S OLD WEST FORUM :: HISTOIRE DE L OUEST :: MILITAIRES ET ARMEES-
Sauter vers: