PASSION DE L'OUEST. MAC LEAN'S AND FRIEND'S OLD WEST FORUM

Invité
 
PortailAccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les premiers hommes d'Amérique du Nord

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Général Lawrence Sisco
Admin
avatar

Messages : 4378
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 55
Localisation : au Sud... (de l'Eure et Loir)

MessageSujet: Les premiers hommes d'Amérique du Nord   Lun 12 Aoû 2013 - 6:30

Les premiers hommes d'Amérique du Nord

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Les premiers hommes d'Amérique du Nord

Migration premiers américains
Origines possibles des premiers Américains
Période Précolombienne
Après les polémiques, des archéologues sont d'ores et déjà convaincus qu'il y a eu plusieurs vagues d'immigration à l'origine des premiers habitants du continent américain. Plusieurs théories ont vu le jour sur le contexte et la date de leur arrivée; certaines découvertes récentes remettent en cause la théorie prédominante appelée modèle Clovis quant à l'origine des humains en Amérique du Nord qui est celle de la migration via le détroit de Béring. Ces découvertes suggèrent l'existence de populations diverses, chacune avec son mode de vie et sa technologie.

1. Le passage intercontinental ( modèle Clovis)
Le site Clovis se trouve dans l'Etat du Nouveau-Mexique dans le sud-ouest des États-Unis. Il s'agit du site archéologique le plus connu des Etats-Unis sur lequel ont été retrouvés en 1933 des outils préhistoriques vieux d'environ 11 500 à 13 500 ans. Les premières fouilles ont mis à jour une pointe à enlèvement flûté.
Pointe de projectile de Clovis
La petite cannelure (ou petit canal) qui part de la base et suit le centre de l’outil aidait probablement à attacher la pointe à son manche. Pointe de ClovisÀ l'époque, la découverte fit grand bruit car cette flèche était un biface inhabituel. Grâce au squelette d'un mammouth qui se trouvait au même endroit, on a pu dater l'objet de façon relativement précise. La plupart des archéologues pensent que la culture Clovis est l’occupation humaine à large échelle la plus ancienne en Amérique du Nord.
Dans les années qui suivirent, les archéologues ont retrouvé des milliers de ces silex en Amérique du Nord, fabriqués selon les mêmes techniques.
Les scientifiques ont également montré que tous les animaux géants d'Amérique (mammouths, tatous géants, paresseux géants, ...) avaient soudainement disparu. MammouthOn en a conclu qu'un peuple venu d'ailleurs avait apporté avec lui une arme redoutable : la pointe de Clovis. On a longtemps considéré que la culture Clovis était venue d'Asie par le détroit de Béring pendant la glaciation et qu'elle était la plus ancienne du continent américain.
Il y a cent mille ans, au début de l'ère glaciaire, presque tout le nord du continent est recouvert de glace. Avec la baisse du niveau de la mer, l'Asie et l'Amérique se retrouvent reliées par une langue de terre appelée "Beringia" qui s'étire sur quelque 2 000 kilomètres entre la Sibérie et l'Alaska.
Il y a environ 40 000 ans, grâce à ce pont, des tribus asiatiques venues de Mongolie ou de Sibérie auraient alors traversé le détroit à pied, à la poursuite de leur gibier, sans savoir qu'ils avaient changé de continent. Puis, pendant près de 10 000 ans, le pont de terre aurait de nouveau été submergé. On estime que c'est au cours de la dernière ère glacière, il y a 14 000 ans, que ce pont de terre a refait surface une dernière fois, ce qui aurait permis une deuxième vague de migration, les Inuits.
Une fois sur le continent, ces premiers habitants ont suivi les déplacements du gibier. Certains ont suivi la côte Pacifique jusqu'à la pointe méridionale de l'amérique du sud. D'autres groupes de chasseurs ont remonté vers le nord jusqu'aux Grands Lacs et l'océan Atlantique. Ces chasseurs seraient les ancêtres de tous les peuples autochtones du continent. On les a baptisé les "chasseurs Clovis".
Les chasseurs Clovis ont effectivement existé. Les seules traces de cette ancienne culture qui a survécu jusqu'à nos jours sont des pointes de lances, des outils de pierre et des os d'animaux qu'on a découverts un peu partout en Amérique du Nord. Mais ces gens sont-ils vraiment les seuls ancêtres des peuples amérindiens? Auraient-ils pu envahir ce gigantesque continent, de l'Alaska au Chili, en une très courte période de temps? Leur langue aurait-elle pu se diversifier en un si grand nombre de langues qui ne démontrent souvent plus aucun lien de parenté? Et que dire des tests d'ADN qui ne démontrent aucune filiation entre certains groupes?
La théorie traditionnelle de la migration via le détroit de Béring dépend de deux conditions.
• La première condition suppose que le très bas niveau de la mer ait créé un passage entre la Sibérie et l'Alaska. On sait de source sûre que c'était effectivement le cas. Les humains n'auraient d'ailleurs pas été les premiers à emprunter ce pont naturel. Plusieurs espèces d'animaux dont les mammouths et les caribous l'auraient fait avant eux.
• La seconde condition est l'existence d'un étroit corridor à travers le grand glacier qui recouvrait alors tout le Canada et qui aurait permis à ces voyageurs d'atteindre les plaines américaines. Des tests ont démontré que les plus anciennes traces d'occupation humaine en Amérique datent d'il y a environ 17 000 ans. Or, à cette époque, le fameux corridor permettant de traverser le glacier n'existait pas encore. Il n'est apparu que 3 000 ans plus tard!
Les dates ne coincident donc pas. D'où la remise en cause de la conception dominante du passage intercontinental.
Contestation de la datation
Plusieurs découvertes récentes remettent en cause l'ancienneté de l'occupation de l'Amérique par les Hommes. Parmi les sites fouillés, plusieurs ont révélé des objets antérieurs à la culture de Clovis : les spécialistes les appellent "sites pré-Clovis" :
• Un campement situé près de Pittsburg a été fouillé par James Adovasio : des lames et des nucléus ont été datés de 16 000 ans avant notre ère. La publication de ces résultats fut largement contestée et pourtant d'autres sites pré-Clovis furent découverts.
• Le site de Cactus Hill en Virginie a livré des pointes comparables à celle des Solutréens et vieilles de 16 000 ans
• Le site de Topper en Caroline du Sud (2004)
• Dans une ancienne carrière située près du volcan Cerro Toluquilla (Puebla au Mexique), des traces humaines vieilles de 38 000 ans ont été découvertes par une équipe britannique sur une couche de cendres fossilisées (2005).
• L'homme de Folsom retrouvé au Nouveau-Mexique aurait 20 000 ans.

2. La route côtière
Des scientifiques suggèrent que les premiers immigrants en Amérique auraient pu suivre les côtes en bateau. La déglaciation des côtes de l'Amérique du Nord aurait effectivement débuté il y a environ 17 000 ans. Des fouilles ont démontré qu'il y avait à cette époque suffisament d'animaux et de poissons sur ces côtes pour nourrir une population humaine. De plus, la plupart des langues amérindiennes semblent être des cousines de certaines langues asiatiques, ce qui semble appuyer cette théorie.

3. La route du Pacifique
D'autres scientifiques croient plutôt que les premiers habitants de l'Amérique auraient traversé le plus grand océan de la terre en bateau pour arriver d'abord en Amérique du Sud. On a découvert des squelettes incomplets et les restes d'un village à Monte Verde au Chili qui datent d'il y a 15 000 ans. Les squelettes semblent exhiber des caractéristiques typiques des peuples polynésiens ou des Aborigènes d'Australie (mais sûrement rien en commun avec les peuples de Sibérie ou de Mongolie). De nouvelles fouilles semblent également prouver que des populations humaines bien adaptées et établies se développaient partout en Amérique du Sud il y a au moins 13 000 ans, bien avant que les chasseurs Clovis ne se répandent partout en Amérique du Nord. De plus, la technologie des peuples du sud ne présente aucune caractéristique commune avec celle des peuples du nord.

4. La route de l'Atlantique
La plus récente théorie présentée par les archéologues Dennis Stanford et Bruce Bradley suppose qu'une migration humaine soit venue d'Europe. Comment peut-on imaginer un lien entre les deux continents séparés de 5 000 km d'océan ? Ces scientifiques ont découvert de surprenantes similitudes entre la culture Clovis d'Amérique du Nord et la culture des Solutréens qui occupaient l'actuel sud de la France, l'Espagne et le Portugal, il y a environ 19 000 ans.
Migration possible des Solutréens
Migration possible des Solutréens

Etude ADN
De récentes études du généticien, le Dr Douglas Wallace de l'Emory University School of Medicine à Atlanta en Georgie, ont permis de découvrir des similitudes génétiques entre certaines populations amérindiennes et européennes, caractéristiques qui n'existent pas chez les Asiatiques. Il a ainsi retrouvé des fragments d'ADN mitochondrial d'origine européenne remontant à 15 000 ans dans certaines tribus indiennes du nord-est, les Sioux et les Ojibwa, de la région des Grands Lacs. Cette hypothèse suggère donc que des Solutréens auraient été capables de traverser l’Océan Atlantique durant l'époque glaciaire, en longeant ses rivages gelées par cabotage, à l’aide de techniques de survie similaires à celles du peuple Inuit actuel, se nourrissant peut-être de poissons en chemin.

Etude des langues
Les ressemblances trouvées par certains linguistes entre les langues pré-indoeuropéennes que sont le basque et l'algonquin iraient dans le sens de cette thèse (Joseph Greenberg).
C'est possible. Après tout, on sait de source sûre que les premiers humains ont atteint l'Australie en bateau il y a au moins 40 000 ans! On sait aussi que les premiers Européens étaient capables de naviguer jusqu'aux îles de la Méditerranée il y a au moins 14 000 ans. Pourquoi les Solutréens n'auraient-ils donc pas été capables de faire de même? On sait aussi que lors de la dernière ère glaciaire, il y a 18 000 ans, la presque totalité de l'Europe était recouverte de glaciers. La compétition pour des terres habitables devait être très féroce et certaines populations auraient pu êtres tentées d'aller voir ailleurs.
Nouvelles données archéologiques
En juillet 1996, deux étudiants firent la découverte d'un squelette dans l'État de Washington aux États-Unis. Le squelette était en excellente état et les premières observations du crâne révélèrent qu'il s'agissait d'un homme de type européen. On découvrit alors le bout d'une ancienne pointe de lance dans l'os de la hanche, ce qui souleva plusieurs interrogations quant à son âge. À la surprise générale, la datation du squelette révéla que celui-ci était vieux d'environ 9 460 ans! On a baptisé cette incroyable découverte "l'homme de Kennewick".
L'homme de Kennewick était d'âge moyen et mesurait environ 5 pieds 10 pouces. Ses os montrent des traces de plusieurs blessures aux hanches, aux côtes, au front et au coude gauche. En se servant d'un moule du crâne, les anatomistes James C. Chatters et Thomas McClelland ont reconstruit, muscle par muscle, le visage de l'homme de Kennewick. Une fois la reproduction terminée, le visage montre des traits étrangement européens. L'ajout des cheveux et de la barbe nous révèle l'apparence possible de ce visiteur d'un lointain passé. Serait-ce la preuve d'une ancienne migration européenne en Amérique du Nord?
Traces d'activités des premiers autochtones ( de 1000 av. JC à 900 ap. JC)
Dès l'an mil avant J.-C. des groupes d'Indiens prospéraient sur le littoral Nord du Pacifique où ils trouvaient d'abondantes réserves naturelles de poissons et de produits de base. Leurs nombreux dons rituels sont le reflet de leur originalité et de leur sens des festivités.
Trois cents ans avant J.-C. commence à s'organiser les premières formes de vie collective en village.
Mesa Verde- Les Hohokums vivaient en Arizona près de Phoenix et édifiaient des tumulus et des canaux d'irrigation.
- Les Adenas ont été remplacés par les peuplades Hopewells (sud de l'Ohio) et ces derniers laissèrent la place aux Mississipiens (à Cahokia dans le Missouri).
- Vers l'an neuf cents après J.-C., au sud-ouest des États-Unis, les Anasazis, ancêtres des indiens Hopis, édifièrent des constructions dans les parois des falaises (site de Mesa Verde dans le Colorado et de Pueblo Bonito au Nouveau-Mexique). Chaco Canyon est un ensemble de 3600 sites archéologiques appartenant à la culture Anasazi, situé dans l'état du Nouveau-Mexique. Il connut son apogée du IXe au XIIIe siècles de notre ère et fut un carrefour commercial et une place religieuse importante. Il est classé au patrimoine de l'Humanité de l'UNESCO.

5. Expéditions Scandinaves et Autres
Il est à peu près certain que les Scandinaves ont voyagé en Amérique.
- Vers l'an 986, Eric le Rouge part d'Islande en direction de l'ouest et trouve le Groënland qu'il baptise ainsi à cause de la couleur verte de la végétation qui existait là avant le refroidissement climatique de la fin du XVIIe siècle.
- Vers l'an mil, Leiv EricksonLeiv Erickson, fils d'Erick le Rouge, navigant du Groënland, touche une région qu'il baptise Vinland au nord-ouest de Terre-Neuve et y passe l'hiver à l'emplacement qui pourrait correspondre au peuplement découvert à l'Anse-aux-Meadows.
Les Vikings seraient ainsi les premiers Européens à débarquer sur le continent nord américain. Les pointes de flèches en os retrouvées sur les sites Vikings laissent à penser que des combats se déroulèrent contre les autochtones. Chassés par les indigènes les Vikings ne s'attardèrent pas sur place.
L'Anse aux Meadows
L'Anse-aux-Meadows est l'un des sites archéologiques les plus importants du monde. Aujourd'hui, on peut encore apercevoir dans ce site du patrimoine mondial de l'UNESCO le contour de l'établissement fondé par les Vikings
Vers 1420, des baleiniers basques commencent à chasser au large de la côte du Groënland et dans la mer du Labrador.

6. Tribus autochtones
Avant l'arrivée des Européens en Amérique du Nord, plusieurs centaines de tribus occupent le territoire. Chaque nation a développé indépendamment ses propres coutumes, rituels et traditions, en relation avec la diversité des environnements auxquels les populations avaient dû s'adapter. Des réseaux de troc sont déjà établis dans l'Est du Canada.
Selon la tradition orale, la Confédération Iroquoise des Cinq Nations aurait été fondée par le "Messager Céleste" Dekanahwideh vers 1390.

Que penser?
Le peuplement des Amériques ne s'est pas effectué d'un seul coup comme on l'a longtemps cru, mais a probablement été le fruit de plusieurs migrations successives au cours des millénaires. Les différents groupes se sont probablement mélangés suite à des alliances et d'autres ont exterminé leurs voisins dans des guerres sanglantes. Le résultat de cette longue et complexe préhistoire est l'Amérique telle que la découvrirent les explorateurs européens des XVe et XVIe siècles; une terre où évoluèrent des cultures riches et variées et dont les origines se perdent dans la nuit des temps, qui demeurera peut-être toujours un grand mystère.


Sources
- Plusieurs articles scientifiques de Kenneth B. Tankersley, James Dixon, Vance Haynes Jr., Richard Morlan, Arthur S. Dyke, Roger McNeely, Michael Ballard, Jack Hofman, Ruth Gruhn, Dennis Stanford, Bruce Bradley et John Prag parus dans le numéro de février 2000 du magazine «Scientific American: Discovering Archaeology», publié aux éditions The Leach, El Paso, Texas.
- Chez Couture : De la préhistoire à la découverte de l'Amérique
- La préhistoire de l'Homme

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Général Lawrence Sisco le Mer 25 Déc 2013 - 11:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/TheBoegler/videos
Johnnie Reb

avatar

Messages : 1232
Date d'inscription : 17/05/2012
Age : 70
Localisation : Alsace (68)

MessageSujet: Re: Les premiers hommes d'Amérique du Nord   Lun 12 Aoû 2013 - 6:55

Impressionnant Law, Chapeau
Revenir en haut Aller en bas
two medicine man

avatar

Messages : 2595
Date d'inscription : 24/11/2010
Age : 53
Localisation : mohon(56)

MessageSujet: Re: Les premiers hommes d'Amérique du Nord   Lun 12 Aoû 2013 - 7:46

 C'est en plus une période qui est peu représentée en reconstitution:haha:  Il y a eu un document t.v il y a quelque mois la dessus.

à plus:bye:  

Revenir en haut Aller en bas
Johnnie Reb

avatar

Messages : 1232
Date d'inscription : 17/05/2012
Age : 70
Localisation : Alsace (68)

MessageSujet: Re: Les premiers hommes d'Amérique du Nord   Lun 12 Aoû 2013 - 15:16

two medicine man a écrit:
 C'est en plus une période qui est peu représentée en reconstitution:haha:  Il y a eu un document t.v il y a quelque mois la dessus.

à plus:bye:  

@TMM
Je vais te rechercher des photos d'époque. Si tu veux te lancer dans la reconstit. de cette période tu auras au moins une idée de la tenue à réaliser    
Wink Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Général Lawrence Sisco
Admin
avatar

Messages : 4378
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 55
Localisation : au Sud... (de l'Eure et Loir)

MessageSujet: Re: Les premiers hommes d'Amérique du Nord   Lun 12 Aoû 2013 - 15:23

Si c'est possible, moi j'ai bien des photos de Jésus Christ !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/TheBoegler/videos
Johnnie Reb

avatar

Messages : 1232
Date d'inscription : 17/05/2012
Age : 70
Localisation : Alsace (68)

MessageSujet: Re: Les premiers hommes d'Amérique du Nord   Lun 12 Aoû 2013 - 15:37

Général Lawrence Sisco a écrit:
Si c'est possible, moi j'ai bien des photos de Jésus Christ !
Et la caravane passe Rolling Eyes Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Général Lawrence Sisco
Admin
avatar

Messages : 4378
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 55
Localisation : au Sud... (de l'Eure et Loir)

MessageSujet: Re: Les premiers hommes d'Amérique du Nord   Lun 12 Aoû 2013 - 15:44

Oh putain ça va chier, on me prend pour un menteur...
Et bien je le prouve !!!
Voyez...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/TheBoegler/videos
Johnnie Reb

avatar

Messages : 1232
Date d'inscription : 17/05/2012
Age : 70
Localisation : Alsace (68)

MessageSujet: Re: Les premiers hommes d'Amérique du Nord   Lun 12 Aoû 2013 - 16:28

MMMOUAI !!! Ca sent la reconstitution élémentaire à plein nez avec ton hollywoodien    
Revenir en haut Aller en bas
Général Lawrence Sisco
Admin
avatar

Messages : 4378
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 55
Localisation : au Sud... (de l'Eure et Loir)

MessageSujet: Re: Les premiers hommes d'Amérique du Nord   Lun 12 Aoû 2013 - 17:25

C'est pas faux !  

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/TheBoegler/videos
LAWMAN

avatar

Messages : 255
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 64
Localisation : COLMAR

MessageSujet: Re: Les premiers hommes d'Amérique du Nord   Lun 12 Aoû 2013 - 18:15

Très intéressant !!!

Le passage d'Europe vers l'Amérique a été prouvé et c'était tout à fait faisable pendant les périodes glaciaires en longeant la banquise qui s'étendait jusqu'au milieu de l'Atlantique Nord et en chassant le phoque en cours de route ce qui fournissait la viande pour manger et la graisse comme source d'énergie pour se chauffer la nuit et faire fondre de la neige pour avoir de l'eau douce. Ce gens n'ont probablement pas migré volontairement mais simplement vécu le long de la banquise jusqu'à arriver en Amérique.

Pour le passage par la Béringie, il y a encore une inconnue qui concerne l'origine de ces populations. L'Asie centrale a fait l'objet de très peu de recherches archéologiques à cause de l'époque communiste et des difficultés encore actuelles à travailler dans ces régions. Cependant nous savons qu'en Europe et au Moyen Orient des vagues successives d'envahisseurs on surgi de ces régions pendant la protohistoire et la haute antiquité. Ces peuples semblaient surgir de nulle part mais venaient certainement d'Asie Centrale mais ce n'étaient pas des asiatiques sauf à des époques plus récentes. Il y avait donc bien divers peuples en Asie Centrale pendant la préhistoire et pourquoi seuls des asiatiques seraient partis vers l'Amérique? Les origines des Amérindiens sont certainement plus diverses que ce qu'on a longtemps pensé, ce qui permet d'expliquer les grandes différences linguistiques mais aussi les différences physiques très importantes entre grands groupes amérindiens.
On se fait une idée très fausse de la Sibérie pendant les périodes glaciaires. En fait elle n'était jamais recouverte de glace et il y neigeait très peu. Des conditions très favorables pour les herbivores qui y avaient des pâturages immenses. La mégafaune y était très importante et pouvait nourrir un grand nombre de personnes, d'autant plus que ces animaux géants étaient plus faciles à tuer qu'on ne le pense et qu'ils fournissaient beaucoup de viande. Notre vision moderne de la chasse influence de trop les chercheurs qui du coup estiment que le rendement de la chasse était faible. Les hommes préhistoriques n'avaient pas besoin de tuer sur le coup, une blessure suffisait et les pisteurs pouvaient suivre l'animal blessé pendant des jours jusqu'à ce qu'il meure. L'éléphant était encore chassé ainsi il y a peu, un coup de sagaie dans le ventre et on attend...On connait aussi une vieille technique Inuit pour les ours: un fanon de baleine plié dans un morceau de viande, le tout gelé. L'ours avale la viande qui décongèle dans l'estomac ce qui libère le fanon qui perce les entrailles et là aussi c'est une affaire de patience. Efficace et sans risque. L'efficacité de la chasse pratiquée par des populations nombreuses et des changements climatiques qui ont perturbé les habitats et les sources de nourriture ont entrainé la disparition de la mégafaune, ne laissant que des gibiers rapides plus difficiles à chasser et ne fournissant pas beaucoup de viande par rapport à l'énergie dépensée. De quoi faire bouger de vastes populations humaines et les pousser à trouver d'autres territoires ou d'autres sources de nourriture comme l'agriculture.
Pour en revenir à la Sibérie, elle a attiré de nombreux clans humains très divers qui l'on quittée au fur et à mesure de la disparition de la nourriture animale. Ces clans ne se sont certainement pas dit : "tient on est blancs, allons vers l'Ouest". Ils se sont dispersés au hasard aussi bien vers l'ouest que vers l'est.
Il reste un immense champ de recherche en Asie Centrale et dans le futur on saura mieux ce qui s'est passé, mais ce que j'ai écrit est certainement proche de la vérité et défendu par pas mal de gens qui s'intéressent à la question.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les premiers hommes d'Amérique du Nord   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les premiers hommes d'Amérique du Nord
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les premiers hommes d'Amérique du Nord
» Guerres Indiennes en Amérique du Nord
» Bison d'Amérique du Nord - Bison bison
» L'armement des Indiens d'Amérique du Nord
» indien d'amerique du nord

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PASSION DE L'OUEST. MAC LEAN'S AND FRIEND'S OLD WEST FORUM :: HISTOIRE DE L OUEST :: DATES et EVENEMENTS DE LA CONSTRUCTION DES USA-
Sauter vers: